Des étiquettes uniformes pour les carburants dans toutes les stations-service de l’UE

À partir du 12 octobre 2018, toutes les stations-service de l’UE devront apposer de nouvelles étiquettes uniformes sur leurs pompes. Ces étiquettes sont les mêmes dans toute l’Europe et devraient permettre de savoir plus facilement quel carburant utiliser. Outre les étiquettes apposées sur les pompes, les véhicules neufs seront également équipés d’étiquettes (dans le carnet d’entretien et sur le bouchon du réservoir) indiquant le carburant à utiliser pour éviter les problèmes.

Ces étiquettes uniformes sont désormais présentes dans toutes les stations-service de l’UE, ce qui facilite le ravitaillement à l’étranger. La diversité des langues et des marques affichées à la pompe posait auparavant des problèmes.

Dans quels pays les nouvelles étiquettes seront-elles utilisées?

Ces étiquettes seront introduites dans les 28 États membres de l’UE, les pays de l’EEE (Islande, Liechtenstein et Norvège), la Macédoine, la Serbie, la Turquie et la Suisse.

À quoi ressembleront les étiquettes?

Les étiquettes des produits sont toutes noires et blanches, mais la forme indique de quel carburant il s’agit.

Types d’essence. Les types d’essence ont une forme ronde avec la lettre « E » suivie d’un chiffre. Le chiffre qui suit le « E » représente le pourcentage maximal de biocomposants pouvant être inclus dans le carburant. Ces biocomposants sont ajoutés pour réduire les émissions de CO2. Par exemple, Euro 95 est étiqueté E10 et Super 98 devient E5.

Qualités diesel. Les qualités diesel ont une forme carrée avec la lettre B, qui ne signifie pas essence, donc ne vous y trompez pas. Il s’agit du pourcentage maximum de composants spécifiques du biodiesel qu’il peut contenir. Le XTL indique que le carburant est synthétique et qu’il n’est pas fabriqué à partir de pétrole brut.

Carburants gazeux. Pour les carburants gazeux, l’étiquette est en forme de losange.